La Société historique du Saguenay

La Société historique du Saguenay est  née de l'initiative de deux prêtres du séminaire de Chicoutimi, l'abbé Victor Tremblay et le chanoine Joseph-Edmond Duchesne. Animés d'un profond intérêt pour l'histoire de notre région et d'un désir de conserver le patrimoine matériel –à l'époque éparpillé dans diverses institutions et chez plusieurs particuliers– les deux ecclésiastiques créent en 1934, la Société historique du Saguenay. Dès sa fondation, la Société mettra une fougue exceptionnelle à colliger un fond documentaire impressionnant.

La ferveur de Victor Tremblay ne tarde pas à déborder des cadres stricts de l'organisme.  En  1954,  les  nombreux objets et trésors de notre patrimoine sont accessibles à la population par la fondation du musée saguenéen. Ce dernier a su, au fil des ans, se constituer une collection égalant celle de plusieurs musées québécois. Tout ce qui a un caractère historique intéresse les bénévoles et amis du prêtre fondateur, puisqu'en 1959, on pense à la diffusion de l'histoire en créant la revue Saguenayensia. De plus, la Société historique du Saguenay administre, depuis 1954, un des attraits touristiques majeurs de notre région : la statue Notre-Dame du Cap-Trinité. Cette statue, réalisée en 1881 par le maître-sculteur Louis Jobin, surplombe le majestueux fjord du Saguenay.

Parallèlement à son rôle de conservation et en accord avec sa vocation de diffusion, la Société historique entreprend, dès ses débuts, la publication de monographies historiques qui, jusqu'à aujourd'hui, en compte plus d'une cinquantaine. Certaines sont source de références pour l'histoire régionale comme L'histoire du Saguenay : des origines jusqu'à 1870 et le Recueil de généalogie des comtés Charlevoix-Saguenay.

En ce début de troisième millénaire, la Société historique du Saguenay aborde l'avenir avec optimisme. Elle croit plus que jamais à son leadership culturel au sein de notre région.