fbpx

L’incendie qui s’est déclaré chez les Ursulines de Roberval, le 6 janvier 1897, fut une véritable catastrophe pour cette congrégation. À 5h15 du matin, tout juste après les premières Heures de l’Office de l’Épiphanie, la sacristie s’aperçoit que le feu est pris dans la crèche de l’Enfant-Jésus. Rapidement, les flammes se propagent. Sous l’effet de la chaleur, les vitres de la chapelle éclatent et le vent qui entre répand le brasier au reste de la maison. Dans ce terrible incendie, 7 religieuses ont été victimes de leur dévouement : Mère Saint-François-de-Paule qui a tenté de sauver des pensionnaires demeurées au couvent pour la période des Fêtes; les soeurs Saint-Louis et Saint-Antoine de Padoue qui partirent à la recherche de Mère Saint-François-de-Paule; Mère Marie-de-la Providence qui avaient fait descendre les enfants du dortoir; Mère Sainte-Anne qui tenta de sauvé les archives dont elle était responsable; Soeur Saint-Dominique, malade ce matin-là, elle était restée dans sa chambre et enfin Mère Sainte-Ursule qu’on vit au début de l’incendie allumer une lampe.