fbpx

Dès l’automne 1918, l’épidémie de grippe espagnole qui touche l’Europe frappe la région. Les ravages de cette grippe sont alarmants. La moitié de la population du globe en est atteinte et 3 % des cas sont mortels. Au Saguenay—Lac-Saint-Jean, sur une population de 77 066 personnes, 37 % d’entre elles en est frappée et l’on constate 620 décès. Les bureaux d’hygiène de la région et de la province vont faire des mises en garde et des recommandations à la population contre cette épidémie. On les avertit que cette maladie est causée par un microbe qui se rencontre surtout dans la salive, qu’elle se manifeste par des maux de tête, des étourdissements, une lassitude et une courbature généralisée et d’une fièvre qui atteint rapidement 103 à 104 degrés Farenheit. On demande aux enseignants de prendre les mesures nécessaires afin d’éviter la contagion des enfants dans les classes.