fbpx

Cette légende se déroule à Rivière-du-Moulin en 1880. À cette époque, le souvenir de Peter McLoed était encore présent pour les gens. Tard dans la soirée, Mary Truchon, alors âgée de 18 ans, repassait sa lingerie personnelle. Elle avait pour seule compagnie, César; un gros chien reconnu pour sa méchanceté. En s’attardant sur les plis de sa robe, elle songeait aux racontars des vieux sur l’esprit de Peter McLoed. À ce moment précis, il sembla à Mary que quelque chose d’étrange l’enveloppait et la regardait. Elle releva la tête. Un homme, très grand, avec un chapeau haut-de-forme en soie et des yeux très noirs, était sur le seuil de la porte. L’homme enjamba le chien qui ne dit mot. Devant l’inaction du chien, Mary prit panique et monta à l’étage afin d’avertir ses patrons. La Dame redescendit avec Mary. Elles virent l’étrange visiteur, les 2 coudes appuyés, regardant dans leur direction. Aussitôt, les femmes verrouillèrent la porte, éteignirent les lumières. Le lendemain, le patron examina soigneusement les lieux, et ne trouva pas la moindre trace d’un homme. Tous en conclurent que c’était bien l’esprit de McLoed qu’elles avaient vu.