fbpx

Dès 1863, le gouvernement nomme une équipe d’arpenteurs afin de trouver une route entre Chicoutimi et Québec. L’expédition qui dure un mois, fait peu de bruit. Cinq ans plus tard, c’est le curé de Beauport qui propose une route entre Québec et Chicoutimi. Le gouvernement donne une subvention de 5000 $ et quelques années plus tard, un chemin de terre, long de 227 kilomètres, relie Québec à Saint-Jérôme, au Lac-Saint-Jean. En 1873, suite à une demande du curé Racine, la route se rend jusqu’à Chicoutimi. Terminée en 1882, c’est ce tracé qui servira à la future route 54. Le projet de la route 54 naît dans les années 1930. Il faut cependant attendre la décennie suivante pour voir les premiers travaux se réaliser.

Collection SHS, P2-09424

Le chanter qui est laborieux demande beaucoup de machinerie, beaucoup d’hommes et une quantité énorme de matériaux. La route est finalement terminée le 22 juillet 1948 et le premier ministre Duplessis procède à l’inauguration officielle le 4 octobre 1951. Terminée en 1882, suite à une demande du curé Racine, la route se rendre jusqu’à Chicoutimi.