fbpx

L’industrie des pâtes et papiers est un des moteurs économique de la région. Au début du siècle, plusieurs compagnies vont être à l’origine de villes, pensons à Val-Jalbert, à Port-Alfred ou Kénogami. Dolbeau fait également partie de celles-là. C’est en 1926 que la compagnie Leaside Engineering, dirigée par Andrew Walbert, obtient du gouvernement du Québec des territoires de coupes dans les bassins des rivières aux Rats et Mistassini. Un an plus tard, avec l’établissement de l’usine de la Lake-St-John Power and Paper, on crée la ville de Dolbeau. Régie par un plan d’urbanisme avec ses larges rues bordées d’arbres, Dolbeau donne l’image du modernisme et d’une ville agréable à vivre, avec tous les services. Comme beaucoup de villes de compagnie, on y retrouve un secteur réservé aux cadres que l’on nomme « le village des Anglais ».Dès 1929, seulement deux ans après sa fondation, Dolbeau compte 4000 habitants.

Collection SHS, carton # 371