Ce prélat connu à son époque et de nos jours par son oeuvre est né à Laval en banlieue de Québec le 8 septembre 1854. Immigré avec sa famille à Hébertville au Lac-Saint-Jean en 1857, il se fait remarquer par l’abbé J.-B. Villeneuve qui décèle en lui la vocation.

Collection SHS, carton # 2886

Après de brillantes études, payées par l’abbé Villeneuve, et malgré sa santé fragile, l’abbé Delamarre est ordonné prêtre dans sa paroisse d’adoption le 29 juin 1883. Travailleur infatigable, il est l’instigateur et le fondateur par excellence. En 1894, il met en place l’oeuvre du pain de Saint-Antoine qui vient en aide aux jeunes orphelines. En 1895, il est le co- fondateur avec l’abbé Huard du Messager de Saint-Antoine, et en 1904, il fonde la congrégation des soeurs de Saint-Antoine-de-Padoue. De plus, en 1907, il jette les bases de son oeuvre majeure, le développement de l’Ermitage Saint-Antoine au Lac-Bouchette. L’abbé Delamarre décède à l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier, le 21 avril 1925.