fbpx

Lors de la construction de la centrale hydroélectrique d’Îsle Maligne le nom de Gallop sera sur toutes les lèvres. Voici pourquoi. En août 1925, la police doit mener une enquête sur la mort suspecte de Abraham Gallop survenue le matin du 6 août 1925. Les rumeurs parlent d’un meurtre, sa femme Amy Sprague est pointée du doigt. Plusieurs faits semble la rendre suspecte. D’abord, l’incitation au près de son mari pour que ce dernier prenne une police d’assurance en juillet 1925 ; l’achat d’une robe noire deux semaine avant la mort de Gallop ; l’achat de strychnine et enfin on l’entend dire que son mari est mort paisiblement dans son sommeil alors que les voisins l’on entend hurler et se plaindre. L’enquête est ouverte et on demande l’exhumation du corps, on découvre la présence de strychnine en quantité suffisante pour tuer un homme. Le 9 octobre 1925, Mme Gallop est arrêtée et le procès est fixé au 10 juin 1926. Tout au long du procès on parle de poison, de tissu noir, d’amour, de chasse et de pêche, d’alcool frelaté et on épluche la vie intime de la Gallop. Après 2 ans et 2 mois de détention et 4 procès, Amy Sprague est acquittée le 24 décembre 1927.