En 1894, J.-D. Guay fait une demande au Conseil municipal de Chicoutimi afin d’obtenir un permis d’alcool pour la construction d’un hôtel, mais le conseil refuse. Trois ans plus tard, Guay achète l’Hôtel Martin, situé au coin des rues Racine et Salaberry.

Collection SHS, carton # 4542

Il y entreprend la reconstruction de l’hôtel qui portera le nom de Château Saguenay. Véritable hôtel de luxe, le Château Saguenay va devenir l’orgueil de Chicoutimi. La proximité de la gare ferroviaire et de la rivière Saguenay vont grandement favoriser l’accès au Château. Dès sa première année, on y accueille de nombreux visiteurs du Québec, des États-Unis et de l’Europe. Les années fastes se terminent plus tragiquement. Le 24 juin 1912, le feu prend naissance dans les cuisines de l’Hôtel. Le Château Saguenay, la cathédrale, le Séminaire et tout le haut de la rue Racine sont dévastés par le feu.