Dès 1896, le député Honoré Petit est chargé par ses concitoyens de faire une demande auprès de son gouvernement pour la construction d’un pont entre   Chicoutimi   et  Sainte-Anne. À  partir   de cette date, le pont est un sujet de discussion régulier dans le journal le Progrès du Saguenay. C’est seulement en 1926 que des études techniques vont être faites pour la construction d’un pont. Sur les quatre projets de sites émis, c’est celui de la rue Sainte-Anne qui sera retenu et mis en branle. En août 1931, on débute les approches, en novembre, c’est la firme A. Janin & Cie qui commence les travaux de construction des piliers, des planchers et des trottoirs. La Dominion Bridgeaura le contrat de la structure métallique. Le premier décembre 1933, les travaux sont complètement terminés et trois jours plus tard, la première voiture traverse. Considéré comme l’un des plus modernes en 1933 avec sa travée tournante, la plus longue en Amérique du nord, le pont de Sainte-Anne aura coûté 1,2 millions de dollars et ne sera jamais inauguré officiellement.

Collection SHS, carton # 1952