fbpx

Eugène Lapointe s’intéresse très jeune aux ouvriers. Étudiant en prêtrise, il est bouleversé par les scènes brutales découlant souvent de la misère ouvrière. Avec l’arrivée de la C.P.C., l’abbé Lapointe décide de mettre en pratique les enseignements du « Rerum Novarum » du pape Léon XIII. De 1903 à 1907, il sensibilise son milieu à la cause ouvrière; il fait valoir auprès des plus intéressés les avantages de s’associer en formant un syndicat. Il se met à la recherche d’une formule d’association qui pourrait cadrer avec ses aspirations et la situation des travailleurs de Chicoutimi. En 1907, le 1er syndicat catholique en Amérique du Nord est né, la Fédération ouvrière de Chicoutimi.

 

Collection SHS, carton # 2469