Plusieurs de nos municipalités régionales font référence à des noms de personnages, de saints ou de fondateurs. En voici quelques uns : le village de Falardeau porte le nom du chevalier Antoine-Sébastien Falardeau, artiste peintre canadien-français; la ville de Jonquière est nommée en l’honneur du marquis de la Jonquière, gouverneur de la Nouvelle-France (1749-1752); Laterrière pour sa part fait référence à Marc-Pascal de Sales de Laterrière, représentant du Saguenay à l’assemblée législative du Bas-Canada (1824-1832 et 1845-1854) et conseiller législatif (1832-1841 et 1856 et 1864); le village d’Albanel au Lac-Saint-Jean est nommé en l’honneur du père Charles Albanel et enfin Bagotville qui tire son nom du comté de Bagot rend hommage à Sir Charles Bagot, gouverneur du Canada lors de l’arpentage de 1842-1843. Le nom de Saint-Gédéon, est en l’honneur de Gédéon Ouimet, procureur général du Québec. Le village de Saint-Henri-de-Taillon porte le nom de l’honorable Olivier Taillon, premier ministre de la province de Québec de 1887-1896 et le patronage de Saint-Henri a été choisi en hommage à l’abbé Henri Cimon curé d’Alma ; le village de Saint-Honoré a été nommé en l’honneur d’Honoré Petit, député de Chicoutimi de 1892 à 1919; Girardville rend hommage au député du Lac-Saint-Jean, Joseph Girard et enfin Normandin doit son nom à l’arpenteur Joseph-Laurent Normandin qui est venu fixer les limites du Domaine du roi en 1732.