fbpx

Ce registre, débutant le 7 août 1888, est le premier de la prestigieuse hôtel Roberval, populairement désigné par hôtel Beemer. C’est suite à la construction du chemin de fer jusqu’à Chambord en 1888, dont une partie vient de sa propre fortune, que le richissime entrepreneur américain Horace Jansen Beemer décide d’exploiter la région du Lac-Saint-Jean dans une perspective touristique. Grâce à la popularité de la pêche à la ouananiche (saumon d’eau douce), Beemer entreprend la construction d’un luxueux hôtel de plus de 200 chambres à Roberval et d’un autre, plus modeste, à la Grande Décharge. Cet hôtel est fréquenté par les bourgeois de l’époque, ceux-ci origines du Québec, du Canada, des Etats-Unis et de l’Europe.

L’hôtel Beemer est détruit par le feu en 1908.

Source : Société historique du Saguenay, Fonds de l’Hôtel Roberval, pièce 13