fbpx

Située au pied des pentes qui entourent le Lac-Saint-Jean et près de la rivière Ouiatchouamiche, la petite municipalité de Sainte-Hedwidge voit arriver son premier défricheur, J.-E Guertin, en 1887. Cependant le premier à s’y installer officiellement est Jean-Baptiste Saint-Pierre en 1892. Sept ans plus tard, le curé Lizotte de Roberval obtient de l’Évêché de Chicoutimi, l’octroi pour la mission de Sainte-Hedwidge. C’est le 23 décembre 1906 que la paroisse est officiellement érigée par Mgr Labrecque et l’érection civile a lieu 4 ans plus tard, soit le 1er janvier 1910. Le nom de Sainte-Hedwidge a été suggéré pour la fête de la Sainte que l’on célébrait le jour où le délégué de l’évêque marquait le site de la future église.