Portail de recherche dans les archives de la Société historique du Saguenay

Archives en ligne - Recherche dans les archives historiques    (consultation sur place seulement)
  Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  

Requête externe : Document 1 / 1
F0157
Fonds Sylvain Gaudreault
- 1933-2022. - 18,416 m de documents textuels et autres documents.

Notice biographique :
Sylvain Gaudreault est né le 8 juillet 1970 à Chicoutimi. Après l'obtention, en 1989, d'un diplôme en sciences humaines au Cégep de Chicoutimi, il entame, la même année, des études au baccalauréat en histoire à l'Université du Québec à Chicoutimi, pour terminer bachelier en 1992. Bien que membre du Parti québécois depuis 1987, c'est en parallèle de ses études universitaires que son intérêt pour la politique provinciale se concrétise à travers plusieurs expériences : il est promoteur et organisateur du Forum des jeunes sur l'avenir du Québec, Saguenay-Lac-Saint-Jean; il présente également un mémoire à la Commission parlementaire sur l'avenir politique et constitutionnel du Québec (Commission Bélanger-Campeau) d'automne 1990 à hiver 1991; et il participe au Parlement étudiant en 1991. Boursier de la Fondation Jean-Charles Bonenfant, il effectue un stage à l'Assemblée nationale (ANQ) entre septembre 1992 et juin 1993, mais son passage à Québec ne s'arrête pas là, car, en septembre 1993, il commence des études en droit à l'Université Laval. L'obtention de son diplôme, en 1996, coïncide aussi avec une deuxième place au concours d'art oratoire Henri-Brun de la faculté de droit de l'Université Laval, ainsi qu'un début de stage, en mai, à la société d'avocat Cain, Lamarre, Wells, une expérience qui lui permettra de s'inscrire au Bareau du Québec le 29 novembre. Par ailleurs, son engagement envers le Parti québecois ne cesse de croître, puisqu'il occupe, de 1994 à 1996, le poste de vice-président national de l'aile jeunesse du parti et, entre 1996 et 2000, il devient membre de l'exécutif régional. Durant cette même période, sa carrière professionnelle s'amorce. D'abord, il prend en charge deux postes de directeur général, l'un à la Fondation des parlementaires québécois, Culture à partager, de février 1999 à janvier 2001, et l'autre à l'Association des diplômé(e)s et ami(e)s de l'Université du Québec à Chicoutimi de février 1999 à janvier 2001. Ensuite, engagé par le Cégep de Jonquière, il y exerce à la fois le métier d'enseignant, de 2001 à 2007, et celui de conseiller pédagogique, de 2003 à 2006. Entre temps, il est chroniqueur d'affaires publiques au journal Le Quotidien, de 2002 à 2005, et devient attaché de presse pour le ministre Jacques Côté, entre février et juin 2002, mais surtout, il accumule les implications dans sa communauté, siégeant sur le conseil d'administration de plusieurs organismes, que ce soit au Centre historique des Soeurs du Bon-Conseil (1999-2005); à Justice alternative Saguenay (2001-2002); à la Société historique du Saguenay (2001-2002); au Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean, en tant que président (2004-2006); et au Conseil régional de la culture (2006-2007). Candidat pour le Parti québécois dans la circonscription de Jonquière, il est élu député lors des élections générales de 2007. Durant ce premier mandat, il participe à deux commissions, l'une sur l'économie et le travail, tandis que l'autre porte sur les institutions. Réélu dans le cadre des élections qui ont lieu à la fin de l'année 2008, des rôles importants lui sont confiés : il est président de séance à l'ANQ entre 2009 et 2012; il est le porte-parole de l'opposition officielle sur les questions d'énergie et d'éducation; et il représente, de 2009 à 2012, les intérêts du Québec au sein de deux organisations, soit l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) et l'Assemblée nationale pour les relations avec les institutions européennes (DANRIE). De nouveau élu en 2012, et profitant d'un gouvernement minoritaire du Parti québécois, il cumule, de 2012 à 2014, les charges de ministre des Transports, ainsi que celles des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire. Sa réélection est acquise en 2014. Outre ses rôles de porte-parole, de membre de commissions et de membre de délégations, son quatrième mandat lui offre l'opportunité d'exercer les fonctions de chef et de whip de l'opposition officielle, respectivemment de mai à octobre 2016 et de février à août 2018. Le 1er octobre 2018, il est réélu député de la circoncription de Jonquière pour la cinquième fois, ce qui lui permet de représenter l'ANQ lors de la National Conference of State Legislatures (NCSL) et de se consacrer, en tant que porte-parole du deuxième groupe d'opposition, sur des questions d'énergie, d'environnement et de lutte contre les changements climatiques.

Source : Assemblée nationale du Québec. « Sylvain GAUDREAULT », en ligne : http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/gaudreault-sylvain-1001/

Historique de la conservation :
Le fonds a été cédé à la Société historique du Saguenay en deux versements par M. Sylvain Gaudreault. Le premier, en 1991, a été déposé à la Société d'archives Sagamie de Chicoutimi en 1997. Le second a été versé en mai 1999. Un troisième versement est reçu le 13 octobre 2022.

Portée et contenu :
Le fonds témoigne des activités et des implications de Sylvain Gaudreault. Il est composé de divers documents qui permettent de s'imprégner de son parcours de vie. Il est divisé en cinq séries : S1) Personnel, qui contient des documents sur l'association des familles Gautreau, sur son enfance et ses études, ainsi que sur ses implications; S2) Politique, qui démontre l'engagement politique de M. Gaudreault avec le Parti québécois, que ce soit sur la question de la souveraineté, les programmes, les congrès, alors que d'autres documents concernent le Bloc québécois, le Parti égalité, le Parti vert, les études électorales, la politique pour les jeunes et la protection de la langue française; S3) Recherche, notamment sur l'histoire, le patrimoine, le tourisme, l'UQAC, la religion, la législation, ainsi que sur certains pays; S4) Coupures de presse, qui contient des articles découpés portant sur M. Gaudreault lui-même ou sur la politique, mais aussi quelques caricatures et photographies; S5) Cartes et plans, qui regroupe des plans d'aménagement, des plans de la quincaillerie Laurent Lapointe et des cartes du monde.

Le versement reçu en 2022 est constitué de documents produits ou reçus par Sylvain Gaudreault dans le cadre de sa fonction de député de Jonquière. Ils concernent des enjeux locaux; le soutien à l'action bénévole; les événements organisés par le député; la Conférence régionale des élus (CRÉ); le Parti Québécois; l'Assemblée nationale; et le caucus régional. Il comprend également des agendas, de la correspondance et des revues de presse du député; des dossiers citoyens; des pétitions; des affiches et des cartes électorales; ainsi que des documents préparés pour le prochain député de Jonquière.


Notes :

Source du titre composé propre :
Titre basé sur le créateur du fonds.

Collation :
Le fonds contient aussi 129 dessins d'architecture, 35 cartes géographiques, 32 photographies, 13 images imprimées, 12 négatifs, 2 documents textuels : grand format, 4 éléments sonores : 3 bandes sonores et 1 cassette, 4 films : VHS, 145000 Mo de documents textuels numériques et 41 objets : macarons.

Langue des documents :
Français, anglais.

Restrictions :
Les documents sont accessibles aux usagers de la Société historique du Saguenay s'ils sont traités ou si le donateur en a autorisé l'accès en remplissant le formulaire d'autorisation à la consultation.

Les documents comportant des renseignements nominatifs sont fermés à la consultation pendant une période de cinquante (50) ans à compter de la date du document le plus récent contenu dans le dossier. Les documents médicaux sont fermés à la consultation pendant une période de vingt (20) ans après le décès de la personne concernée par les renseignements personnels. Si la date de décès n'est pas connue, le délai d'accessibilité est de cent vingt (120) ans après la naissance de la personne concernée.

Instruments de recherche :
Archi-log
Instrument de recherche saisi sur tableau format Excel
Inventaire et plan de classification disponibles au dossier d'acquisition

Numéro séquentiel : 126