Portail de recherche dans les archives de la Société historique du Saguenay

Archives en ligne - Recherche dans les archives historiques    (consultation sur place seulement)
  Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  

Requête externe : Document 1 / 1
F0270
Fonds Maison de la presse
- [195-]-2004. - 1,27 m de documents textuels et autres documents.

Notice biographique :
Le 18 août 1887, Le Progrès du Saguenay naissait. Un typographe de métier, Gaston Vachon, entre au service de l'entreprise en 1948. Après 15 mois de service au Réveil de Jonquière en qualité d'adjoint-directeur, il accepte la proposition de l'actionnaire majoritaire Aimé Laurion et entre au service du Progrès du Saguenay en 1961, comme président-directeur général. Sous sa responsabilité et celle de son co-gestionnaire M. Jacques Laurion, l'entreprise modernise ses systèmes d'impression pour offrir une qualité supérieure tout en coûtant moins cher, par l'achat de deux presses valant plus de 100 000 $ chacune à l'époque, l'une pour La Voix de l'Est de Granby et l'autre pour Le Progrès du Saguenay. Le 11 octobre 1964, le Progrès du Saguenay devient Le Progrès-Dimanche. Au début des années 1970, Le Progrès-Dimanche prenant de l'expansion et Le Quotidien s'installant, l'entreposage des milliers de tonnes de papier nécessaires à l'impression des journaux, ainsi que la sortie de ces derniers provoquaient des congestions perpétuelles et des dépenses annuelles de plus de 100 000 $ uniquement pour des réaménagements visant à ''s'agrandir par l'intérieur''. L'entreprise dut donc quitter le centre-ville de Chicoutimi pour s'établir dans un nouveau bâtiment plus spacieux et moderne, qu'elle fit construire sur le boulevard Talbot. Au printemps 1979, la construction commence et le 21 septembre 1980, La Maison de la presse est officiellement inaugurée. L'édifice, qui fut construit par la firme Pomerleau de la Beauce au coût de 1 750 000$, était d'une superficie de 46 000 pieds carrés, alors que l'ancien immeuble de la rue Labrecque n'en comptait que 27 000. En 1987, l'entreprise compte 134 employés permanents, 58 à temps partiel ou surnuméraires, 60 encarteurs et 2 500 camelots, pour une masse salariale totale chiffrée à près de sept millions de dollars. À la même époque, elle consommait 8000 tonnes de papier annuellement. Depuis, l'entreprise doit continuellement investir dans le renouvellement de sa technologie, le cycle infernal de l'informatique nécéssitant le remplacement des équipements tous les 5 ans en moyenne.

Historique de la conservation :
Le fonds est cédé à la Société historique du Saguenay par Guy Granger de la Maison de la Presse, le 17 septembre 2003. Un premier versement est fait le 17 septembre 2003, suivi d'un deuxième le 28 avril 2004. La SHS reçoit un troisième versement le 23 juin 2020, suite au déménagement des locaux du Progrès.

Portée et contenu :
Le versement initial contient des documents constitutifs et financiers, des procès-verbaux, des rapports annuels, des bulletins, des rapports de comités et autres documents produits ou reçus par le Cercle de presse du Saguenay qui s'est grandement impliqué dans le milieu des communications et du journalisme depuis sa création en 1969. Le fonds contient aussi des chroniques, des articles sur divers sujets, des cahiers spéciaux, des horoscopes, etc. qui furent publiés dans les journaux imprimés par la Maison de la Presse au fil des années. Il contient finalement des photographies, des spicilèges puis des journaux du Progrès-Dimanche (1969-1995), du Quotidien (1970-1995) et du Journal Extra (1988-1990).

Le fonds comprend également une photographie hors-dimension de l'Hôtel-Dieu-Saint-Valier en flamme ainsi qu'une photographie de quatre hommes tenant la Une du journal le quotidien "Après la révolution tranquille, l'indépendance tranquille"; "Actualité en bref"; "SPORTS"; "SOMMAIRE"; "Les usines Price resteront fermées tout l'hiver"; "À NOS LECTEURS". Le reste de la page est trop flou pour voir l'écriture. (2017-08-30)

Le troisième versement est constitué de près de 2000 photographies des inondations (Déluge) de 1996.


Notes :

Collation :
Le fonds contient aussi env. 52000 photographies : dans le Fph 50. +2 photographies en ajout dans les locaux de la S.H.S., 2 photos surdimensionnées, 21 négatifs et 1 film (16 mm).

Langue des documents :
Français

Instruments de recherche :
S01 (FPH50) : Photographies traitées en partie dans la photothèque et dans Archilog
S02 : Archilog
S03 : Listes thématiques et par boîte des spicilèges et inventaires sommaires des documents textuels disponibles au dossier d'acquisition.

Descripteurs :
S:_F0270

Numéro séquentiel : 206