Portail de recherche dans les archives de la Société historique du Saguenay

Archives en ligne - Recherche dans les archives historiques    (consultation sur place seulement)
  Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  

Requête externe : Document 1 / 1
P090
Fonds Joseph-Eudore Lemay
/ J. E. Lemay. - 1906-1967. - 0,44 m de documents textuels. - 70000 négatifs.

Notice biographique :
Né le 20 septembre 1874 à Québec, Joseph-Eudore Lemay est le fils de Pamphile Lemay, poète national, et de Solima Robitaille. Il s'intéresse à la photographie dès l'âge de 15 ans. De 1894 à 1906, il apprend le métier de photographe avec Marc-Alfred Montigny, reconnu comme l'un des grands portraitistes de Québec. En 1899, il épouse en premières noces Alice Blackburn. Cinq enfants naîtront de cette union. En 1905, Henri Lemay, frère de Joseph-Eudore, travaille comme comptable à la Pulperie de Chicoutimi. Il suggère à J.E.A. Dubuc d'engager son frère, puisque l'industriel a besoin de faire photographier chaque étape de la construction de ses usines aux fins d'assurances. M. Dubuc répond qu'il est justement en train de faire construire une maison au bas de la rue Racine et que le photographe pourrait y habiter et y installer son studio s'il le désirait. J.-E. Lemay arrive à Chicoutimi à bord du Cap-Diamant, en compagnie de son épouse et de leurs quatre enfants, puis s'établit à son compte, en mars 1906, sur la rue Racine. Située en face du Théâtre Cartier, au pied de la côte Bossé, la maison est sise sur un terrain en pointe. Constituée de trois niveaux, elle abrite la compagnie de téléphone au rez-de-chaussée et le studio de photographie au premier. La famille habite le premier étage en partie et le deuxième. Il épouse en secondes noces Laura Octeau Samson en 1912. Ses activités de recréation soint la pêche, la campagne et la vie familiale. Assisté par sa fille Aline, Joseph-Eudore Lemay poursuit sa carrière jusqu'à sa mort en 1947, à l'âge de 72 ans.

Sources : Berthiaume, Paul-Émile. Biographies Saguenéennes, 1939, p. 25; Lemieux, Sara-Jeanne et Joëlle Hardy. « Joseph-Eudore Lemay ou l'art de fixer les fragments des réalités », Saguenayensia, volume 59, numéro 4, 2018, p. 20-26.

Historique de la conservation :
Le fonds a été cédé, en 1968, à La Société historique du Saguenay, par Mme Aline Lemay, fille du photographe J.-Eudore Lemay. Il a été prêté au centre des Archives nationales du Québec du Saguenay - Lac-Saint-Jean, en 1979, comme versement complémentaire à une entente intervenue en 1978. En 2003, l'entente fut reconduite. le 23 août 2012, BAnQ a dénoncé l'entente de prêt, qui prend fin officiellement le 1er janvier 2013, date à laquelle la SHS reprend possession du fonds.

Portée et contenu :
Le fonds est constitué de photographies présentant des scènes régionales et des portraits de personnes ayant habité la région. Quatorze régistres servent d'index. Ce fonds constitue une source exceptionnelle pour la recherche en histoire régionale. Il témoigne des carrières de J.-E. et d'Aline Lemay, mais aussi de l'évolution de l'aménagement urbain de Chicoutimi, de la vie sociale de la première moitié du 20e siècle et des familles de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.


Notes :

Source du titre composé propre :
Titre basé sur le nom du créateur du fonds.

Classement :
Onomastique et thématique.

Autres formats :
Nous avons, sur microfilm, les registres d'index originaux. Les microfilms sont conservés dans la rotonde des numériseurs (SJL, 2023-11-28).

Instruments de recherche :
Index des photographies de personnages 200168 et répertoire des photographies et des vues panoramiques 200169, microfiches et dossier numérique du fonds.

Numéro séquentiel : 434