fbpx

« L’histoire c’est la vie, la vie réelle, telle qu’elle est vécue, avec ses faits et gestes, actions et réactions, avec ses effets, les impressions qu’ils produisent, la façon de les comprendre et de les subir, avec ses rêves, c’est-à-dire ses ambitions, ses triomphes et ses déceptions; et le meilleur témoin de l’histoire c’est celui qui l’a vécue . » Mgr Victor Tremblay

Pour ses 60 ans, Saguenayensia vous offre un numéro spécial consacré aux célèbres mémoires de vieillards conservées à la Société historique du Saguenay. Dans ce numéro où l’histoire est racontée par ceux qui l’ont vécue, les premiers temps de la colonisation du Saguenay–Lac-Saint-Jean sont à l’honneur. Attention aux cœurs sensibles, les mémoires de vieillards dépeignent les réalités d’il y a près de 100 ans et quelques’unes d’entre elles pourraient choquer certains de nos contemporains. Elles reflètent la dureté du temps où les colons ne comptaient que sur eux-mêmes en l’absence de services et d’infrastructures adéquats.

Le lancement a lieu le 30 novembre à 14 h au 930 rue Jacques-Cartier Est, local C-103. Venez rencontrer Bazile Villeneuve né à La Malbaie le 9 mars 1858. François Tremblay lui prêtera sa voix pour l’occasion. Il nous parlera du tremblement de terre de 1870 et des mœurs et coutumes du temps, par exemple les enterrements, les noces, les loisirs, et autres. Venez en grand nombre, l’activité est gratuite et ouverte à tous!

Dans le même esprit de festivités, Saguenayensia évolue et se modernise afin de simplifier sa structure et de parfaire sa lecture. Plus d’un an de travail fut nécessaire à la réalisation de ce design. Vous remarquerez, entre autres, des modifications aux caractères, aux marges de texte ainsi qu’au type de papier utilisé.Ce dernier permet d’accentuer les contrastes donnant ainsi une netteté à l’écriture et aux photographies mises en valeur. Un contenu de qualité demeure la principale exigence de la revue en poursuivant deux objectifs parallèles : maintenir la rigueur intellectuelle et scientifique et assurer son accessibilité à un lectorat diversifié.