La construction de la centrale hydroélectrique de Shipshaw entre 1941 et 1943 est considérée comme un record en ce qui concerne la rapidité de construction. Construite lors de la Deuxième Guerre mondiale, elle permet l’augmentation de la production en électricité pour Alcan, permettant à cette dernière de répondre à la demande croissante de l’aluminium pour la construction des avions militaires. Ce projet considéré comme gigantesque à l’époque a donné de l’emploi à plus de 10 000 ouvriers qui travaillaient sur des quarts de travail de jour et de nuit.

Collection SHS, P2-01004

Sa construction, prévue au départ sur un échéancier de cinq ans, a été terminée en seulement 28 mois. Ses 12 turbines qui vont produire près d’un million de chevaux-vapeur en faisait une des centrales les plus puissantes au Canada.